mardi 13 octobre 2015

ça peut pas rater !


Auteur : Gilles Legardinier
Editeur : Fleuve Editions
Parution : 11 juin 2015 (initialement le 2 octobre 2014)
Pages : 475
EAN-13  : 9782265099234

Synopsis :

 – J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez?! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups?! C'est votre tour de souffrir?!
Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.
La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume.

Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle décide ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail.
Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles.


Mon avis :

Dois-je encore présenter Gilles Legardinier, cet auteur qui a réussi à me faire aimer chaque roman de sa série de livre "à chat sur la couverture" ? Je ne pense pas. Mais qu'en est-il de celui-ci ? Hé bien encore une fois, pari gagné, j'ai adoré ce bouquin.

Nous découvrons donc Marie, qui est révoltée après sa rupture d'avec Hugues. Elle jure de se venger des hommes mais en même temps, elle commence à recevoir des lettres d'un admirateur anonyme tandis que le patron de son lieu de travail semble comploter avec un bien étrange dossier...

L'auteur a le don de rendre vivant ses personnages et leur petit monde. Il parvient à nous happer dans le petit jeu de la recherche de l'identité du mystérieux amoureux. Il nous fait découvrir le petit monde qui habite l'immeuble où vit Marie, il nous touche avec l'histoire de la petite dame du bus, il nous fait rire aux éclats aussi. Et il parvient à nous inquiéter pour la fine équipe de collègues de Marie.

Ce livre possède bien des qualités. Comme je l'ai dit, j'ai beaucoup ri, mais j'ai également été touché par exemple avec les conseils de la mère de l'héroïne, ou par certains passages à vide qu'elle éprouvait, et que j'ai vécu à une époque. Cependant, comme beaucoup d'oeuvres, il a ses petits défauts, quelques longueurs et deux ou trois points scénaristiques que j'ai vus arriver de loin... mais il restait bien des surprises, et je ressors ravi de cette lecture.

C'est un nouveau coup de coeur, hé oui :)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire