mardi 26 janvier 2016

Gardiens des cités perdues, tome 2 : Exil

Auteur : Shannon Messenger
Editeur : Lumen
Parution : Janvier 2015
Pages : 567
EAN-13  : 9782371020276

Synopsis :

Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…
Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…


Et voici mon avis :

J'avais envie d'une histoire pleine de magie, de fantastique, un récit qui pourrait m'émerveiller et me transporter et mon choix s'est porté sur ce second tome des aventures de Sophie Foster.

Attention, il s'agit d'une suite donc attendez-vous à quelques spoilers sur le premier tome. Lisez-le avant de lire cette chronique.

Nous retrouvons donc Sophie qui se remet tout doucement des aventures du premier tome et surtout de son enlèvement. Elle tombe alors sur une créature fantastique nommée alicorne (une licorne ailée), qu'elle va ramener chez ses parents adoptifs. Ce qu'elle ignorait, c'est que cette créature, qui se nomme Silveny, représente beaucoup d'espoir pour le peuple des elfes, qui ne comptait en leur Sanctuaire qu'un seul exemplaire, mâle, de cette espèce. Elle se voit donc chargée avec sa famille d'acclimater l'animal pour qu'elle puisse ensuite rejoindre son congénère. Sophie doit aussi faire face aux messages cryptique du Cygne Noir ainsi qu'au chagrin qu'éprouvent toujours ses parents adoptifs quant au décès de leur fille, Jolie. Et avec tout ça, la rentrée scolaire se rapproche, tandis qu'un accident grave arrive à l'un de ses proches.

 On ne peut pas dire que les aventures de Sophie soient reposantes. Ce tome se veut un peu plus sombre que le précédent, malgré un aspect "bon enfant" général. On découvre des pratiques elfiques assez inattendues, parfois un peu cruelles (on parle quand même de briser un esprit), mais heureusement on découvre aussi davantage de background. L'auteur n'hésite pas à placer son héroïne devant des tâches difficiles, qui peuvent paraître insurmontables et qui font surtout ressortir le courage et la volonté de la petite fille. Je vous rassure, elle a aussi ses faiblesses, il lui arrivera plus d'une fois de craquer, de pleurer mais surtout d'avancer.

La plume de Shannon Messenger reste belle et agréable à lire. Pas de description trop longue, elle va à l'essentiel et c'est ce qu'il faut. Elle parvient à donner une voix, une identité propre à chacun de ses personnages et nous offre là un monde plein de vie et de mystères qu'il nous tarde de découvrir.

Et que dire de cette couverture. Je la trouve superbe, une vraie invitation à la lecture et au fantastique.

Gardiens des cités perdues est une série extraordinaire, à la hauteur de Harry Potter, elle se laisse lire avec plaisir, nous envoute et nous transporte dans ses pages. J'ai été conquis par le premier tome et celui-ci me rend amoureux de cet univers. Je possède le tome 3 dans ma PAL et j'ai hâte de voir arriver le tome 4 sous nos contrées. Et l'auteur a annoncé le tome 5, ce qui ne peut que me plaire.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire