mardi 6 septembre 2016

Rebelle du désert, tome 1

Auteur : Alwyn Hamilton
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : 1 septembre 2016
Pages : 284

Résumé :

Amani veut quitter sa ville, Dustwalk, qui se trouve dans le désert du Miraji, pour découvrir le reste du monde.
Sa rencontre avec Jin, un jeune homme recherché pour trahison, leur permet de fuir la ville et de traverser le désert où vivent des monstres surnaturels. Bientôt, Amani découvre le véritable rôle de Jin dans la guerre contre le Sultan et son fils.
Cette guerre va les rattraper…


Mon avis :

La promesse d'un univers complexe, mystérieux et fantastique, enrichi d'une héroïne forte. Voilà ce qui m'attira vers ce roman, dont j'avais déjà entendu parler dans certaines vidéos de booktubers anglophones.

Amani est une jeune fille vivant dans la ville de Dustwalk, située dans le désert du Miraji. As du pistolet, elle est obligée de se travestir en homme pour participer à des concours de tir et empocher petit à petit une somme d'argent suffisante pour lui permettre de quitter son trou perdu et rejoindre l'une de ces grandes villes dont lui parlait sa défunte mère. Bien vite, la jeune fille se retrouve en fuite avec Jin, accusé de trahison, au dos d'une créature mystique, mi-cheval mi-sable. De là, Amani en apprendra davantage sur le conflit entre le Sultan et son fils, appelé le Prince Rebelle. Elle devra choisir un camp et surtout, démontrer ses prouesses aux yeux d'une société qui, en majorité, ne considère pas les femmes comme des gens dignes d'intérêt.

L'univers de Rebelle du désert est prenant et riche. Vous aimez les contes maghrébins ? Vous aimez tout ce qui touche à la magie, aux Djinns et autres créatures mystiques des sables ? Vous voulez vous évader dans un pays chaud et assez différent de ce que vous avez l'habitude de voir ? Alors ne cherchez pas plus loin et prenez ce livre. Le mythe des Djinns m'a toujours intrigué et je suis content que ce livre l'aborde, légèrement tout en offrant cette patte de fantastique tout au long des pages. Sans parler des quelques autres créatures qu'on aperçoit ça et là dans l'aventure. Là-dessus, je suis conquis.

Mais ce livre propose également des personnages intéressants. Amani est bel et bien une héroïne forte, qui a besoin d'indépendance, et de sortir du carcan de la femme traditionnelle du Miraji. L'auteur n'en fait cependant pas un personnage trop parfait et ses défauts sont également mis en avant, et jouent contre elle. Jin est tout aussi intéressant, à la fois criminel recherché au coeur noble et professeur pour Amani, à qui il enseigne quelques rudiments de langues étrangères à la sienne. Oh, vous vous en doutez, une touche de romance pointe le bout de son nez, mais heureusement elle est assez en retrait et ne monopolise pas l'intrigue. Notre duo va aussi nous permettre de rencontrer des Demdjis, des êtres mi-humains, mi-Djinns, aux pouvoirs parfois curieux. Une belle brochette de personnages donc, sans oublier évidemment les adversaires, qui poseront moult obstacles au cheminement des héros...

Et que dire de l'intrigue ? Hé bien, elle se laisse bien lire, elle nous happe facilement dans cet univers, nous rendant avides d'en savoir toujours plus. Les phases d'action sont légion et s'équilibrent bien avec les phases plus calmes. De plus, l'histoire contient des sous-scénarios intéressants, qui se suivent avec plaisir.

C'est avec regret que j'ai refermé ce livre... car je n'ai pas la suite ! Il me tarde de retrouver les dunes de ce monde et ses légendes. On ressort de ce livre avec du sable plein les cheveux et de la magie dans les yeux. Amani pourrait devenir une héroïne frappante, une nouvelle icône à l'instar de Katniss. Voici encore un coup d'coeur à ajouter à ma liste.


4 commentaires: