samedi 3 février 2018

Eliza et ses monstres

Autrice : Francesca Zappia
Editeur : Robert Laffont (Collection R)
Parution : 18 janvier 2018
Pages : 398

Résumé :

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Mon avis :
Voici un livre que j'ai vu passer un bon nombre de fois dans la sphère Booktube anglophone et qui avait éveillé ma curiosité. Quand j'ai su qu'il allait sortir en français, j'étais on ne peut plus impatient de le découvrir. Son synopsis me faisait fortement penser à l'excellent Fangirl de Rainbow Rowell.

Nous découvrons donc Eliza Mirk, une jeune fille discrète et solitaire. Elle a deux frères qui aiment la taquiner et des parents qui s'intéressent de loin à son activité principale. En effet, Eliza est l'autrice de la bande-dessinée La mer infernale, qu'elle poste sous le pseudonyme LadyConstellation depuis des années, et son œuvre est lue par des milliers de gens et remporte un joli succès. Notre héroïne ne veut cependant pas qu'on fasse le rapprochement entre elle et son avatar virtuel. Jusqu'à l'arrivée de Wallace Warland, un garçon atypique qui communique plus aisément par écrit, et qui est fan de La mer infernale...

J'ai dévoré ce bouquin ! L'histoire d'Eliza est prenante et son personnage ne manque pas de nous toucher. Par certains points, je me suis reconnu en elle, notamment sa timidité et son coté créatif. Alors oui, il faut parler de son aspect créatif, car entre certains chapitres, nous retrouvons quelques illustrations tirées de son œuvre ainsi qu'une version texte de certains passages de la bande-dessinée, et je dois dire que je serais très curieux de lire un livre consacré à La mer infernale. 
Le personnage de Wallace s'est également révélé intéressant et son histoire mérite d'être lue. Je n'en dis pas trop pour ne pas gâcher la découverte. Ce serait dommage. Et il faut aussi parler de Max et d'Emmy, les deux meilleurs amis d'Eliza qu'elle côtoie virtuellement, sur le service de messagerie du forum consacré à sa création, qui m'ont souvent fait rire.

Eliza et ses monstres traite également de sujets divers. Il y a d'abord l'importance des réseaux sociaux et des dangers qui peuvent en découler, ainsi que du harcèlement qui peut y régner (illustré par le fait que l'autrice préférée d'Eliza a disparu de la circulation, laissant sa saga inachevée). Mais ce livre parle également d'anxiété et d'angoisse, en particulier au travers de notre duo principal, de façon juste et sans en faire trop. Enfin, la relation entre Eliza et sa famille est un sujet qui revient quelques fois, et qui ne manque toutefois pas de surprendre.

Coup de coeur total. Eliza et ses monstres m'a embarqué non pas dans une, mais deux histoires aussi passionnantes l'une que l'autre et Francesca Zappia a créé là un roman extraordinaire qui m'a réchauffé le coeur. Foncez dessus au plus vite (et hésitez encore moins si vous avez aimé Fangirl !)




4 commentaires:

  1. J'avais plutôt bien aimé Je t'ai rêvé de la même autrice, du coup, pourquoi pas ? Le thème me tente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne l'ai pas lu, il faudra que je le trouve ^^

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL, celui-ci! J'ai vraiment hâte de le découvrir, ayant beaucoup aimé "Je t'ai rêvé" ♥ (Et aussi "Fangirl"!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors tu devrais l'aimer :D Tu me donneras ton avis ? ^^

      Supprimer