mardi 14 mars 2017

The girl at midnight, tome 1 : De plumes et de feu

Autrice : Melissa Grey
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : 18 juin 2015
Pages : 339

Résumé :

Sous les rues de New York couve une guerre ancestrale entre les hommes-oiseaux et les hommes-dragons.

Seule Écho, une jeune orpheline, pourrait y mettre fin. Pour cela elle doit trouver l’oiseau de feu, un artefact que l’on dit chargé d’un immense pouvoir.

Mais elle n’est pas la seule à le convoiter. Caius, l’étrange jeune homme qui accepte de l’aider, pourrait être le plus grand danger qu’elle devra affronter.


Mon avis :

Je me suis enfin décidé à sortir ce livre de ma pile à lire, l'ayant acheté quasiment à sa sortie. De plus, avec un résumé parlant de dragons, il ne pouvait que me plaire... ou pas ?

L'univers proposé par l'autrice se veut original, avec deux peuples anthropomorphes qui vivent cachés des humains : les Avicens, hommes-oiseaux chez qui vit Echo, notre héroïne orpheline. Et les Drakharins, les hommes-dragons ennemis de toujours des Avicens, peuple sur lequel règne le Prince Dragon, dont le trône est convoité par sa propre soeur. Une légende parle d'un Oiseau de feu, un artefact mystique qui attire bien des convoitises, et Echo se retrouvera vite embarquée à sa recherche...

Disons-le tout de suite, je n'ai pas terminé ce livre. J'ai trouvé le rythme inégal, l'action ne commençant vraiment à se montrer qu'au bout de 120 pages, mais surtout je me suis ennuyé. L'héroïne est plate, assez clichée et je ne m'y suis pas attaché une seconde. La plupart du temps, quand le personnage principal ne m'intéresse pas, je trouve toujours au moins un personnage de son entourage auquel m'intéresser, mais là rien. Et j'avoue que j'étais un peu perdu face aux différents protagonistes présents, n'arrêtant pas de confondre par exemple les personnages de Caius et Dorian du peuple dragon, et l'autrice n'aide pas vraiment à la compréhension, me donnant une impression de gros fouillis...

Je suis en général bon public et j'avais vraiment envie de découvrir cet univers, d'autant que j'avais déjà acheté la suite. Je ne sais pas si c'était une histoire de moment mal choisi pour le lire, ou si je suis simplement passé à coté, mais en tout cas, ce livre m'a laissé de marbre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire